Preloader
 
Home / Blog / Anti-conseils d’écriture pour 2019
Fais comme l'oiseau 27December 2018

Anti-conseils d’écriture pour 2019

Si tout le monde s’y met, je ne vois pas pourquoi j’aurais pas le droit aussi. Autrement dit : faites ce que je dis, pas ce que je fais.

Écrivez seulement quand vous en avez envie

Oubliez toutes les histoires de rythme, de régularité, de méthode… Si vous n’avez pas de date limite, si vous n’avez pas signé de contrat, arrêtez de vous mettre la pression.

Écrivez dans votre coin.

Écrivez sans en parler à personne. Ne montrez rien à personne. Vous ne devez rien à personne.

Oubliez les genres.

Ne reproduisez pas de structure, oubliez les préconceptions, brûlez les manuels d’écriture. N’écoutez pas les conseils. Lâchez vous la bride.

Ne vous relisez pas.

Stephen King dit qu’il faut « dérouler le fil » : allez jusqu’au bout. Peu importe le temps que ça prend. Ne revenez pas en arrière avant d’avoir fini.

N’écrivez pas.

Ne touchez pas à votre histoire. Laissez-la tomber trois jours, une semaine, un mois. Pensez-y, sans rien écrire. Oubliez que vous écrivez. Revenez-y, ou pas.

Sortez.

Promenez-vous, voyagez. A quoi bon vouloir écrire, raconter quelque chose du monde si c’est pour n’en voir qu’un carré à travers sa fenêtre ?

Parlez tout seul.

Au volant, dans la salle de bain : racontez-vous votre histoire à voix haute, à un auditeur imaginaire. Répondez à des questions que personne ne vous pose. Parlez, marmonnez, répétez, récitez : mettez votre titre, vos noms, vos phrases dans votre bouche.

Lisez.

Lisez tout, essayez, laissez, reprenez. Demandez des choses différentes à vos libraires. Du vieux, du neuf, du bizarre, du familier, du facile, du ardu. Ne faites pas de « pile à lire » : achetez un livre seulement quand vous avez fini le précédent. Cela libère l’esprit.

Buvez de la bière.

Bukowski avait raison.

0

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *