Malboire

Editions L’Atalante – 2018

Comment Zizare, le ver de terre, né de la boue toxique de la Malboire, a cherché à nettoyer à grande Eau le monde de la souillure du Temps Vieux.

Roman en sélection pour le Prix Imaginales des Lycéens 2020.

Avec une plume littéraire aux mille couleurs, [...] Malboire peut se définir comme de l'anticipation onirique, pleine de noirceur mais sans en oublier l'espoir.

Marcus Dupont-Besnard

Huffington Post

Camille Leboulanger signe [...] un roman atypique et poétique, qui met en scène un monde ravagé et des personnages qui refusent de se résigner. Un récit court mais percutant, qui continue à nous trotter dans la tête bien après la dernière page refermée.

Bouddica

Le Bibliocosme

Alors, peut-il y avoir une vie après la boue ? Pour obtenir une réponse (ou le début d'une réponse), lisez Malboire et son final complètement inattendu

Joyeux Drille

Appuyez sur la Touche Lecture

Bertram le Baladin

Editions Critic – 2017
Editions Libretto – 2019

Comment Bertram le Baladin voulut retrouver son célèbre luth à six cordes et comment il prouva sa valeur de la ville de Strid aux Tours multicolores de la Citadelle de la Guilde des Musiciens.

Bertram le Baladin est un roman de fantasy original et attachant, qui part souvent dans des directions où on ne l’attend pas, et qu’il est difficile de lâcher avant sa conclusion.

Phillipe Boulier

Bifrost

Un roman frais et léger aux airs de Commedia dell'Arte, dans un univers où musique et chanson tiennent un rôle central. Dans ce décor original, ce sont les personnages qui sont le vrai moteur de l'intrigue. Ils sont hauts en couleurs, tour à tour drôles, touchants et même assez attachants. Une réflexion sur le ton de la comédie à propos du rôle de l'artiste et du talent, mais aussi du mensonge.

Joyeux Drille

Appuyez sur la Touche Lecture

Ce livre traite aussi de la mémoire et de la transmission. le droit de chanter et de parler n'est pas donné à tout le monde. [...] Outre les mensonges des personnages, l'auteur s'interroge aussi sur le rôle de la Guilde des musiciens, chargé de transmettre les histoires, mais qui est libre de les déformer.

John Doe

Codetic

Enfin la nuit

Editions L’Atalante – 2011

Comment, au milieu d’une catastrophe aussi incompréhensible que futile deux homme semblables voyagent vers le Sud en attendant que la nuit revienne.

On tombe sous le charme de ce road movie apocalyptique comme il s'en propose de plus en plus actuellement, après la vogue des zombies. Ici, l'écriture envoûtante ferre d'emblée le lecteur. Le récit n'est pas exempt de quelques faiblesses mais on ne peut être surpris devant la maturité stylistique et narrative d'un auteur de tout juste vingt ans. [...] Un auteur à suivre.

Claude Ecken

L'Écran Fantastique

La lumière apparaît et la société s’effondre dans une sorte de logique implacable, la même qui s’applique à ses héros qui décident de prendre la route, le plus souvent sans raison ni but (hormis l’intermède de la gare). Cela lui permet de se concentrer sur son récit et sur ses personnages. [...] Camille Leboulanger nous donne le sentiment que tout finit par passer, sans que la passion ne l’emporte.

Jérôme Vincent

ActuSF

Enfin la nuit se distingue donc comme un ouvrage de littérature blanche utilisant à bon escient les ingrédients du post-apocalyptique. La recette prend bien, offrant un texte court et efficace, correctement dosé et ne laissant à aucun moment le lecteur sur le bas côté de la route.

Guillaume

Traqueur Stellaire

Fragments

Romancier Assailli par une envie de poulet rôti @Plonk & Replonk

Notes en novembre

Le train de 06h30 n’est peuplé que de professeurs et de lycéens. Le train de 07h30 transporte une population...

Nouvelles de la rentrée.

Bonjour à tous, Voilà maintenant plusieurs mois que je n’ai publié de nouvelles ici, faute de nouveauté véritables. J’ai...

La barricade de la place Blanche tenue par des femmes - Mai 1871

Ce qu’il y a de commun

Écrit le soir du 13 juin 2019. J’avais peut-être dix-neuf ou vingt ans lorsque la petite amie d’un de...

Fermer le menu